Infections Sexuellement Transmissibles

Quand on sait que pour 30% des IST* il n’y a aucun symptômes visibles, ou même que les symptômes peuvent disparaitre tout seul alors que l’infection est encore en train de faire son nid dans notre corps, on comprend pourquoi c’est si important de se faire dépister régulièrement ! La plupart des IST ne sont pas “graves” si elles sont traitées rapidement et qu’on les soigne, c’est quand on les laisse s’installer qu’elles peuvent entrainer des complications plus importantes.

Bon, du coup qu’est ce qu’on en retient ? On se dépiste régulièrement dès qu’on a une sexualité active !

IST c’est le petit nom pour dire Infection Sexuellement Transmissible. C’est une infection due à un virus, une bactérie ou un champignon qui se transmet lors de rapports sexuels, lors de n’importe quel type de rapport sexuel : vaginal, anal ou même oral (fellation cunnilingus, anulingus). Le meilleur moyen (pour ne pas dire le seul) pour ne pas attraper d’IST c’est d’utiliser des préservatifs, mais pour certaines tu peux aussi te faire vacciner. Si tu as un doute sur une éventuelle contamination parce que tu as été dans une situation à risque, n’hésite pas à en parler à un•e docteur•e, au Planning Familial de ta ville ou directement à un centre de dépistage. Et si jamais tu constates des symptômes, si ça gratte, pique, coule, que ça pue ou que ça enfle, il faut rapidement aller voir un•e docteur•e également. Il existe plusieurs IST : herpès, papillomavirus, condylome, syphillis, gonocoque, VIH. Attention, certaines infections peuvent être asymptomatiques, c’est-à-dire qu’on ne voit apparaitre aucun signe visible, aucun symptôme, sur notre corps.

S